Cajamarca (Pérou)

Publié le 31 Octobre 2014

Cajamarca est une ville remplie d'histoire. Elle fût conquise aux alentours de 1460 par les Incas qui, conduits par leur chef Atahualpa y firent halte lors d'une campagne.

Sur place, le chef Incas fût averti de l'arrivée des Espagnols et se retrancha dans les environs de Cajamarca.

Quand les Espagnols, guidés par Francisco Pizarro, celui là même qui mit fin à l'empire Inca, arrivèrent dans la ville, celle ci était désertée. Ses habitants avaient rejoint le campement d'Atahulpa et de son armée estimée à plus de 60 000 hommes (Pizarro était lui accompagné de seulement 168 soldats!).

Ils mirent au point un stratagème visant à attirer le chef Inca dans la ville dans le but éventuel de le capturer. Atahualpa entrant dans Cajamarca avec une escorte de 6000 hommes. Lorsque les Espagnols lui tendirent la Bible, ce dernier la jetta violemment par terre ce qui déclencha l'attaque des Espagnols, qui lourdement armés de canons et d'une cavalerie lourde, écraserent et massacrerent la totalité des soldats Incas (simplement armés de lances pierre et de haches et tétanisés par l'armement de leurs adversaires).

Ils firent prisonnier Atahualpa. Il leur proposa alors un marché : remplir une pièce entière d'or et le double d'argent contre sa liberté. Un an plus tard, la totalité de la rançon était réunie.

Mais Atahualpa doutant de sa libération (surement à juste titre) fît envoyer un message à Quito pour que ses partisans viennent le libérer. Les Espagnols eurent vent de ce message et pour éviter une invasion condamnerent Atahualpa à mort.

Le 26 Juillet 1533, il fût conduit au bûcher et au dernier moment accepta de se faire baptiser afin de bénéficier d'une mort moins douloureuse et plus rapide, la strangulation...

La plaza de armas de Cajamarca

La plaza de armas de Cajamarca

La cathédrale

La cathédrale

Cajamarca (Pérou)
Cajamarca (Pérou)
Cajamarca (Pérou)
Couvent San Francisco

Couvent San Francisco

Église de la Recoleta

Église de la Recoleta

Belen, complexe historique de la ville renfermant musées et édifices religieux

Belen, complexe historique de la ville renfermant musées et édifices religieux

Cajamarca (Pérou)
Cajamarca (Pérou)
La fameuse salle qui devait être remplie d'or pour payer la rançon d'Atahulpa

La fameuse salle qui devait être remplie d'or pour payer la rançon d'Atahulpa

Tableau représentant Atahualpa et Pizarro

Tableau représentant Atahualpa et Pizarro

Petite place typique de Cajamarca

Petite place typique de Cajamarca

Les rues de la ville

Les rues de la ville

Cajamarca (Pérou)
Cajamarca (Pérou)
Cajamarca (Pérou)
Cajamarca (Pérou)
Habits typiques des habitants de la région, dont ce chapeau finement tressé provenant du proche village de Celendin. Comme on le voit sur la photo, les femmes tissent toujours à l'ancienne et se promènent dans la rue avec leur botte de laine brut qui sert à fabriquer leurs fils

Habits typiques des habitants de la région, dont ce chapeau finement tressé provenant du proche village de Celendin. Comme on le voit sur la photo, les femmes tissent toujours à l'ancienne et se promènent dans la rue avec leur botte de laine brut qui sert à fabriquer leurs fils

Famille composée uniquement de femmes chez qui nous logions. Nous avons vraiment reçu un excellent accueil et elles tenaient absolument à ce que nous soyions intégrés à la famille pendant notre séjour. Des femmes vraiment adorables!

Famille composée uniquement de femmes chez qui nous logions. Nous avons vraiment reçu un excellent accueil et elles tenaient absolument à ce que nous soyions intégrés à la famille pendant notre séjour. Des femmes vraiment adorables!

Repost 0
Commenter cet article

Béné 02/11/2014 21:17

Quelles mœurs charmantes à l'époque ! :-D
Vos hôtesses avaient l'air très gentilles.

maman 01/11/2014 18:49

sympa la ville
belle photo de famille

parrain et dom 01/11/2014 18:07

Sympa les Espagnols envers les Incas.......
Mais la ville est très jolie

mat et vero 01/11/2014 21:06

Oui comme vous dites, sympas ces espagnols! D'un autre côté, les Incas n'étaient pas des tendres non plus. Les plus à plaindre étaient les petites tribus annexées de force par les Incas puis massacrées par les espagnols! Eux ont tout gagné!